Mots-clés les plus recherchés

Silver Spring, Maryland, Etats-Unis….

Le personnel de « Adventist News Network » exprime sa plus sincère gratitude à ses lecteurs et collaborateurs pour leur appui durant l’année 2003.

Priant pour que les bénédictions divines se déversent sur nous tout le long de l’année qui commence, nous partageons ici quelques points importants publiés dans le bulletin d’ANN 2003 :

En 2003, le nombre de membres dans l’Église adventiste a dépassé 13.3 millions de personnes, avec environ 700,000 nouveaux membres.

On estime qu’une moyenne de 20 millions de personnes (membres et sympathisants) ont participé à des services d’adoration de l’Église Adventiste lors des fins de semaine.

Cette année on a vécu le lancement de « Semer un Milliard » –  – une initiative ambitieuse de l’Eglise de la conférence générale d’imprimer et de distribuer 1,000 millions d’invitations à étudier la Bible.

A ce jour, Cinq cent million de petites brochures en différentes langues ont déjà été imprimés.

Les membres d’église en Amérique du Sud, en Inter Amérique et en Asie ont commencé à distribuer les brochures en septembre. La distribution dans d’autres régions du monde commencera au début de 2004.

L’église Mondiale fait maintenant face à la tâche de se préparer face à une inondation conséquente de demandes d’étude de la Bible ; les responsables de l’École Biblique par Correspondance disent que ce sera le défi le plus grand à relever en conséquence du projet ‘semer un milliard’.

Au mois de mars, les Adventistes se sont mis ensemble à l’initiative du Kenya pour »Une Grande Guerre contre le SIDA ».

Avec 26.6 millions de personnes infectées par le HIV/SIDA en Afrique Sub-Saharien, la maladie affecte l’Église d’Adventiste dans cette région. En décembre, le président de la Conférence Générale, le Pasteur Jan Paulsen a exhorté chaque église en Afrique à être un centre d’appui pour ceux qui vivent avec le HIV/SIDA.

A Bagdad, les membres d’églises ont pu suivre tous les services, sauf une semaine pendant le conflit irakien. Une déflagration à la Croix-Rouge américaine distante de 200 mètres, a brisé les fenêtres de l’Église Adventiste de Bagdad en octobre. Deux autres églises Adventistes ont ouvert leurs portes, cette année en Irak.

Le vice-amiral Barry Black, un aumônier adventiste de la Marine américaine, a été choisi comme aumônier du Sénat des États-unis et a pris son nouveau poste en août. Il est le premier aumônier militaire, le premier Noir et le premier pasteur adventiste du septième jour dans cette position.

James Standish,  un avocat qui sert comme médiateur de l’Eglise au Congrès des États Unis, a paru sur C-SPAN en août pour soutenir la loi de la Liberté Religieuse sur les lieux du travail, une loi proposée aux Etats-Unis qui viendrait étendre la protection de l’emploi à ces employés qui veulent observer les jours particuliers d’adoration.

En octobre, un des défenseurs de ce projet de loi, la Sénatrice Hillary Clinton, a félicité l’Église d’Adventiste pour son engagement à « Prêcher, Apprendre et Guérir, » lors d’une émission enregistrée à Adventist News Network.

Cette année les adventistes ont continué à chercher de nouvelles méthodes d’évangélisation, que ce soit dans un café au Danemark, en Finlande, aux Pays-Bas, ou aux États-unis; lors de services dans un lobby d’hôtel; ou en jouant au volley dans une prison de la Lettonie ou au football en Équateur.

Le pasteur Jan Paulsen a eu une rencontre avec des jeunes de l’église dans une télédiffusion mondiale en août. L’événement avait pour objectif de connecter les jeunes gens avec leur église.

La jeunesse, a déclaré pasteur Paulsen, compose presque la moitié des 20 millions de personnes qui, chaque semaine participent aux services d’adoration.

Le département du ministère de la femme a tenu une conférence à Paris au mois de septembre, une première pour l’église en France.

L’Église adventiste est l’un des neuf groupes de croyants reconnus par le gouvernement de Croatie. La signature d’un pacte, en juillet reconnaît  les activités de l’église.

En septembre le Pasteur Jan Paulsen a mené une célébration qui dura toute une journée lors du 150ème anniversaire du programme d l’Ecole du Sabbat à Rochester, New York.

En 1853 – seulement quelques années après que le premier groupe d’adventistes observant le Sabbat ait été formé à Washington, New Hampshire – James White, un des fondateurs de l’Église Adventiste, a organisé la première École du Sabbat régulière à Rochester.

Aujourd’hui des millions de personnes, dans le monde entier, en chaque fin de semaine utilisent les leçons de l’École du Sabbat préparées et publiées par l’Église Adventiste.

L’église a tenu son premier congrès de communication en Amérique du Sud, à l’Université Adventiste du Brésil à Engenheiro Coelho, près de Sao Paulo en juillet.

Une grande partie du programme de ce congrès avait été organisée pour trouver des stratégies de communication et des méthodes pour avoir plus des personnes participantes dans l’infrastructure technique de communication déjà existante.

L’Église Adventiste d’Amérique du Sud est en deuxième position pour son importante concentration  d’Adventistes à l’échelon international, avec 1.9 million de membres baptisés.

Le Brésil, le pays avec la majorité des membres : 1.2 million d’Adventistes, recevra une reconnaissance de la part de l’Association de la Liberté Religieuse Internationale, un groupe qui se consacre à défendre la liberté d’adoration.

En novembre il a été annoncé que la Presse de l’Université d’Andrews, une école qui fait partie des possessions de l’Eglise mondiale, a réédité, après une carence de 40 années, le livre « des Questions – Réponse des Adventistes du Septième Jour sur la Doctrine. »

Les érudits adventistes affirment que ce livre est « une déclaration  positive et agressive des croyances adventistes. »

L’Église Adventiste dans l’Île Pitcairn, Pacifique du Sud, qui fut connue, dans le passé, comme une culture entièrement « adventiste, » a été officiellement restructurée comme « un groupe » en Mai.

Un bébé (fille) est née dans l’île en septembre – la première naissance dans l’île après 17 ans.

En février l’église a ouvert sa première maison d’édition en Israël, « Chaim Veshalom, » ou « Vie et Paix. » L’église est présente en Israël depuis 107 années et a 2,000 membres.

En juillet, un adventiste de 25 ans, en Corée a gagné le droit de servir comme médecin dans l’Armée coréenne. Il voulait faire service nationale et en même temps, observer le sabbat. Dans ce pays, l’objection de conscience demeure encore un souci préoccupant.

Un autre tribunal coréen a décidé dans un décision prise au mois de décembre, que l’objection de conscience basée sur la foi religieuse est en contradiction avec le devoir militaire.

Kaare Lund, directeur d’ADRA pour la Norvège et deux autres de ses collègues d’ADRA, basés au Libéria ont été assassinés en mars. Lance Gersbach, le responsable des affaires missionnaires à l’Hôpital d’Adventiste d’Atoifi, Îles Salomon, a été assassinée en Mai – meurtre attribué à une lutte continue pour affaire de terres.

Cette année se termine avec ces nouvelles tristes de Palau, une île dans le Pacifique du Sud, où une famille de missionnaires adventistes du septième jour a été attaquée et tuée dans leur résidence, le 22 décembre, lors d’un vol qui s’est transformé en homicide.

Le pasteur Ruimar Duarte DePaiva, 42 ans, sa femme, Margareth, 37 ans et leur fils Larisson, 11 ans, ont été tués, tandis que leur fille de 10 ans a été hospitalisée.

Un résident, Justin Hirosi, 43 ans, est en détention préventive et devra répondre à environ 20 charges pour crimes, incluant meurtre, enlèvement et viol de la fille de DePaiva.

Les bureaux d’ADRA en Allemagne et en Turquie évaluent les dégâts du grand tremblement de terre qui a détruit la ville antique de Bam, Iran, le 26 décembre.

La réponse initiale d’ADRA inclut la fourniture de couvertures, d’appareils de chauffage à pétrole, de réservoirs, de tentes, de matelas, vestes et biscuits.

Conseil d’administration annuel – octobre 2003 :

La Conférence Générale des adventistes du septième jour, ou le quartier général de l’église mondiale, a célébré ses 140 ans d’existence, depuis son établissement en 1863.

Le comité exécutif de l’église a voté d’établir un programme d’études avancées dans le ministère en Afrique. Ce sera le premier programme pour diplômés adventistes sur ce Continent d’une présence de 34 pour cent d’adventistes du septième jour.

La Chaîne de Télévision Adventiste a lancé le « Canal de l’Espérance », avec des programmes pour un auditoire générale. La programmation précédente avait été conçue pour des téléspectateurs déjà adventistes.

Pour la première fois de son histoire, l’église a publié une déclaration de directives pour les relations employés – employeurs.

Bien que des votes précédents ont été pris par la direction d’église, généralement, en réponse à des questions spécifiques soulevés en Amérique du Nord, cette déclaration est destinée à faire face aux problèmes existants à l’échelon mondial.

Les délégués au Concile Annuel ont voté de créer un Centre d’Évangélisation Mondiale, qui sera basé au quartier général de l’Eglise.

Mark A. Finley, orateur/directeur de « C’Est Écrit », émission de télévision adventiste mondiale, a été nommé et élu, comme secrétaire de champs pour l’église mondiale et en même temps, comme directeur du centre d’évangélisation.

Mike Ryan, directeur de la Mission Globale de l’église, a été nommé vice-président général de l’église mondiale avec la responsabilité de la planification stratégique.

Les délégués ont aussi voté de faire que les audits financiers de la Conférence Générale soient plus indépendants.

Le comité de vérification financière n’aura plus des administrateurs de l’église comme membres. On a proposé ces changements pour renforcer « l’indépendance structurelle » d’audit financier, à la suite des scandales financiers dans des affaires séculières.

L’église, à son tour, démontre sa valeur pour « la transparence, l’intégrité et la responsabilité dans sa structure organisationnelle, » ont déclaré les leaders de l’église.

Les Adventistes et les Arts :

« l’Ordre de Mérite » a été décerné à un membre d’église, Herbert Blomstedt, chef de l’Orchestre Gewandhaus Orchestra à Leipzig, Allemagne, par le président de la république. Il a dirigé cet orchestre depuis 1996 et a plus de 40 ans d’expérience.

La poétesse Lithuanienne Zita Kirsnauskaite a dû se limiter durant les années du système Soviétique à écrire seulement pour elle-même. Maintenant, elle écrit publiquement sur le thème des relations des gens avec Dieu. Les critiques l’ont appelée « la gloire montante de la poésie religieuse. »

La poétesse russe Natalia Scheglova, qui a publié deux volumes de poésies et un court documentaire de sa vie, a reçu un prix important lors d’un festival du cinéma Ukrainien.

Le cinéaste allemand Christoph Silber, auteur de « Au revoir Lénine » a gagné six grands prix lors du décernement de récompenses pour films européens, à Berlin.

Le cinéaste Terry Benedict, un Californien, travaille sur un documentaire, « l’Objecteur de conscience, » basé sur la vie et les expériences de Desmond T. Pieu, un médecin de l’armée de terre des États-Unis.

Il est le seul non combattant à recevoir la médaille d’honneur américaine du Congrès pour son héroïsme pendant la deuxième guerre mondiale 

Top news

ADRA Mexique distribue des milliers de désinfectants pour les mains à Mexico et à Monterrey
Dans le Nord de la Caraïbe, de nouveaux croyants se joignent à l’église après des campagnes d’évangélisation
L’Église adventiste va lancer 100 jours de prière le 27 mars